Collecte paroles et photographies

PAROLES DE FEMMES // création 2018
Suite aux réflexions amorcées avec le projet Erotik en 2014 et la place de la femme dans la société contemporaine.

L’actualité nous a rattrapé et met en lumière un projet qui nous révèlera parfois, une parole méconnue, différente, critique ou constructive pour le futur.

Parcours de femmes met en valeur des femmes, de l’habitante à la chef d’entreprise en passant par la mère de famille, la femme active, la jeune fille bientôt femme, la femme politique… et ainsi exposer ces parcours de vie.
Dans une volonté de présenter, aux visiteurs de l’exposition, cette richesse de paroles et ainsi créer une rencontre entre les communautés, les genres, par ce sujet.

On connaît la parole d’une mère, d’une sœur, d’une d’amie, mais d’une autre ? D’un autre milieu social, religieux, ethnique, professionnel, géographique… »

2018 de juin à octobre, les témoignages seront collectés sur la Roche sur Yon.

Chaque rencontre est accompagnée d’une séance photographique de l’environnement des personnes: le portrait n’est pas utilisé afin de permettre, lors de la restitution, une neutralité dans la lecture des textes et l’écoute des paroles.

2019 Une exposition de portraits sera présenté avec les textes/témoignages et  la collaboration de la Cie Grizzli qui travaillera sur une mise en scène.


 


IDENTITÉS MULTIPLES // Dervallières (44) // 2017

Deux intervenants de la compagnie Nejma, Virgile Sani-Gémonet, photographe, et   Gaëlle Monnier, comédienne, proposent un espace de rencontre – parole et photographie – sur le thème : les identités multiples dans « la France e(s)t moi » auprès d’une vingtaine d’habitants de 12 ans minimum, groupe hétérogène constitué par la Maison de quartier

Dervallières à Nantes et la Ligue de l’Enseignement de Loire-Atlantique, porteuse du projet.

Paroles_dhabitantsLes rencontres se font entre février et mars 2017.
Nejma écoute et laisse la parole aux habitants, leurs témoignages abordant tous les sujets de notre société. Les entretiens durent 45 minutes, le son est enregistré, une trace photographique est gardée.

 

 

 

 

 

La restitution se fera sous forme d’exposition (découpages et assemblages de mots et photographies) à la Maison de quartier Dervallières, et sous forme de performance dans l’espace public (affichage de mots).